Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes
Since 1988
Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes
Art contemporain, Galerie Pascal Lainé
20 ans 25 ans 4 en liberté Alechinsky Ambrose Belaiche Binder byLéon Cara Chandon Clément Clerté Conrad Cortot Coville Culot Degottex Derval Desailly Deymier Deyrolle Dhomme Di Stali Downing Drouillet Duminil Engelman Faury Ferrer Flamine Gérard Ghez Gignoux Glasberg groupe 2005 groupe 2007 groupe 2010 groupe 2011 groupe 2013 groupe 2014 groupe 2015 groupe 2016 Guillemot Hughes Jaccaud Johnson Junglas Klasen Krellenstein La Vista Laemlé Laruelle Leconte Mitev Leydier Leyris Lindström Loeb Maar Martens Marx Meyer Monboisset Monnier Olsen Parcours de sculptures 2013 Parcours de sculptures 2017 Polge Pons Prassinos Prével Renard Roy Salles Schlumberger Segui Serrano Silvester Steffens Steiner Tapernoux Thierry Thomas Trace de poète 2013 Van Der Stigghel Vasarely Viard Villeglé Woodward
Peter Klasen < >

Expositions personnelles Expositions collectives Bibliographie Gordes 1994

 

 

Peter Klasen, né à Lübeck  le 18 août 1935, est un peintre, photographe  et sculpteur allemand travaillant sur le thème de l'industrie.
Au début des années 1960, Peter Klasen réalise des toiles peintes à l'acrylique appliquée à l'aérographe  qui incorporent des collages d'objets, de photos et de documents. En 1964, il participe à l'exposition Mythologies quotidiennes qui réunit 34 artistes de la figuration narrative au Musée d'art moderne de la Ville de Paris. En 1968, il entreprend la série des Tableaux binaires qui associent des corps et des objets mâles et femelles, souvent menaçants. En 1974, il commence une nouvelle série inspirée par un travail sur l'enfermemente et une réflexion sur l'Holocauste. Elle présente sur de grandes toiles des reproductions peintes d'arrières de camions, de wagons, de grilles, de chaînes, marqués de chiffres, de lettres et de codes visuels de mise en garde. Dans les années 1980, il exécute une série de toiles qui reproduisent des graffitis photographiés sur le mur de Berlin. En 1991, il réalise Shock Corridor/dead end, une installation inspirée du film de Samuel Fuller qui évoque l'univers concentrationnaire plus que psychiatrique. En 1997, il s'approprie les techniques d'impression numérique pour réaliser de très grands formats qui évoquent des collages sur lesquels il appose des objets, des néons. En 2009, il réalise un dispositif inspiré de la machine de La Colonie pénitentiaire de Kafka.

 

 

__________

 

  


La réflexion de l'artiste sur sa propre situation débouche forcément sur une sorte de focalisation de la réalité (gros plan), et l'amène à en extraire le plus significatif, ce qui implique un certain décalage par rapport aux événements ponctuels de pure actualité. Sa démarche n'aura une signification exemplaire qu'à la condition de ne pas se laisser pièger par une actualité envahissante, qui le réduirait effectivement à un simple reporter d'actualité. A lui d'apporter des réponses avec des moyens appropriés, je veux dire, des moyens qui sont hors de portée des mass medias habituels. C'est seulement à cette condition que l'artiste a une chance de survie face à un monde qui tend à entraver de plus en plus toute action individuelle.

Peter Klasen
(texte pour l'exposition à la galerie Pascal Lainé et au Musée Vasarely à Gordes en 1994)

 

 

__________ 

  



Expositions personnelles :

 

1963 Première manifestation à Paris chez Mathias Fels de la nouvelle tendance figurative qui tourne le dos à l'abstraction
1964 Galerie Friedrich, Munich, Allemagne
1966 Galerie Mathias Fels, Paris, France
  Galerie Ad Libitum, Anvers, Belgique
1967 Studio Bellini, Milan, Italie
1968 Galerie Mathias Fels, Paris, France
1969 New Smith Gallery, Bruxelles, Belgique
1970 Studio Marconi, Milan, Italie
  Galerie Klang, Cologne, Allemagne
1971 "Ensembles et accessoires", rétrospective, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, France
1972 Galerie Mathias Fels, Paris, France
  Galerie Kerlikowsky und Kneiding, Munich, Allemagne
  Peter Klasen, rétrospective, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, Belgique
1973 Studio Santandrea, Milan, Italie
1974 Galerie Vega, Liège, Belgique
  "Ausschnitte aus der Wirklichkeit", rétrospective, Wilhelm Lehmbruck-Musem, Duisburg, Allemagne
1975 Galerie Karl Flinker, Paris, France
  Jacques Damase Gallery, Bruxelles, Belgique
1976 Galleria San Michele, Brescia, Italie
  Studio Santandrea, Milan, Italie
1977 Galerie Protée, Toulouse, France
  Galerie Alexandre de la Salle, Saint-Paul de Vence, France
  Galerie Jacqueline Storme, Lille, France
1978 Galerie Convergence, Nantes, France
  Musée de Peinture et de Sculpture, Grenoble, France
1979 Overbeck-Gesellschaft, Lübeck, Allemagne
  Hedendaagse Kunst, Utrecht, Allemagne
  Neue Galerie-Sammlung Ludwig, Aix-la-Chapelle, Allemagne
  "Peter Klasen, Keep out", rétrospectives, Galerie Poll, Berlin, Allemagne
  Galerie de Larcos, Paris, France
1980 Peter Klasen, gouaches, dessins récents, Galerie Jacqueline Storme, Lille, France
  Galleria San Michele, Brescia, Italie
  Espaces Clos, Galerie Adrien Maeght, Paris, France
1981 Galerie Cupillard, Grenoble, France
  Galerie Convergence, Nantes, France
1982 Traces, Galerie Adrien Maeght, Paris, France
  Klasen, peintures récentes, Centre Culturel Le Parvis, Tarbes, France
1983 Peter Klasen, peintures de 1977 à 1982, Galerie Maeght, Barcelone, Espagne
  Maison des Arts, Montbéliard, France
  Gestes et Effacements, Galerie Adrien Maeght, Fiac, Paris, France
  Peter Klasen, Neue Bilder, Galerie Poll, Berlin, Allemagne
1984 Klasen, rétrospective, Espace des Cordeliers, Châteauroux, France
  Maison de la Culture, Orléans, France
  ARCA, Marseille, France
  Centre d’action culturelle, Annecy, France
  Galerie Birgit Waller, Brême, Allemagne
  Rétrospective, Musée d’Art Contemporain, Dunkerque, France
  Galerie Jacqueline Storme, Lille, France
  Galerie d’Art contemporain, Tours, France
1985 Peter Klasen, œuvres de 1980 à 1985, Galerie Alexandre de la Salle, Saint-Paul-de-Vence, France
  Galerie Convergence, Nantes, France
  Galerie Le Miroir d’Encre, Bruxelles, Belgique
  Klasen, œuvres de 1965 à 1985, Centre d’arts plastiques, Angoulême, France
  Galerie Palais Walderdorff, Trêves, Allemagne
1986 Galerie BBL, Anvers, Belgique
  Galerie de Bellecour, Lyon, France
  Galerie Loft, Paris, France
  Galerie Alexandre de la Salle, Saint-Paul de Vence, France
  Klasen, œuvres sur carton et collages, Galerie Mathias Fels, Fiac, Paris, France
  Galerie GKM, Malmö, Suède
  Peter Klasen, Arbeiten aus 25 Jahren, Kunstamt Wedding, Berlin, Allemagne
1987 Hôtel de Ville, Cholet, France
  Peter Klasen, œuvres de 1961 à 1987, PACA, Nouveau Théâtre, Angers, France
  Rétrospective de l’œuvre peint de 1960 à 1987, Présence Contemporaine, Cloître Saint-Louis,
Aix-en-Provence, France
  Rétrospective, Musée des Beaux-Arts, Carcassonne, France
1989 Histoire des lieux ordinaires, Galerie Louis Carré, Paris
1991 Shock Corridor/dead end, Fiac, Galerie Louis Carré, Paris
1992 Exteriors 1991-1992, Galerie Guy Pieters, Knokke-le-Zoute, Belgique
1994 Galerie Pascal Lainé, Gordes et Musée Vasarely, Château de Gordes, France
1995 Le temps et la ville, Villa Tamaris, La Seyne-sur-Mer, France
1997 Travaux publics, Cargo, Marseille, France
1998 Femmes de lettres/Iron ladies, Galerie Laurent Strouk, Paris, France
2002 Figures d'un monde ordinaire, rétrospective, Musée Paul Valéry, Sète, Fance
2005 Nowhere Anywhere, photographies 1970-2005, Maison Européenne de la Photo, Paris, France
  I have a dream, Galerie San Carlo, Milan, Italie
2006 Nowhere Anywhere, Fondation France-Brésil, Rio de Janeiro, Musée Oscar Niemeyer, Curitiba, Brésil
  La photographie et son double, Galerie Sonia Zannettacci, Genève, Suisse
2008 Obras 1965-2007, Havana gesture 2006, Musée National des Beaux-arts, La Havane, Cuba
2009 Peter Klasen, Rétrospective 1959-2009, Le Tri Postal, Lille et Roncq, France, ainsi qu'au L.A.A.C à Dunkerque, France
2010 Rétrospective, Musée de Sens, France
  Les Rencontres d'Arles, France
  "Klasen à l'Estaque", Fondation Monticelli, Marseille, France
2011
"Peter Klasen, rétrospective 1961-2011", Couvent des Minimes, Perpignan, France
2012
"White Spaces Lost Landscapes", galerie Guy Pieters, Knokke-le-Zoute, Belgique
2013
"Oeuvres choisies", Galerie Anne-Marie et Rolland Pallade, Lyon, France

    

 

 __________

 

 


Expositions collectives :
 

2008 "Figuration narrative, 1960-1972", galeries nationales du Grand Palais, Paris, France
  "La Figuration narrative", galerie Anne-Marie et Roland Pallade, Lyon, France

 

 

 

 __________

 

 


Bibliographie :



1979 Pierre Tilman et Peter Klasen, Paris, Éditions Galilée, coll. "Écritures/figures"
1986 Alin Avila, P.K. Peter Klasen, Initiale n°2, Paris
1998 Pierre Bourgeade et Peter Klasen, Musée de Chair, Paris, Maeght Éditeur, coll. "Duos"
1999 Peter Klasen, L'image la ville, Paris, Éditions Jannink, coll. "L'art en écrit"
2005 Daniel Sibony, Peter Klasen : Nowhere Anywhere, Paris, Éditions Cercle d'art
2009 Peter Klasen et Pascale Le Thorel, Peter Klasen : Oeuvres 1959 - 2009, Arles, Actes Sud, coll. "Peinture, BD"
  Renaud Faroux, Yannick Courbès et Peter Klasen : La mémoire du regard, l'oeuvre photographique, Paris, Archibooks
2010 Pascale Le Thorel, Peter Klasen et la photographie : L’investigation du réel, Arles, Actes Sud, coll. "Photographie"

 

 

 

 

 


Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes