Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes
Since 1988
Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes
Art contemporain, Galerie Pascal Lainé
20 ans 25 ans 4 en liberté Alechinsky Ambrose Belaiche Binder byLéon Cara Chandon Clément Clerté Conrad Cortot Coville Culot Degottex Derval Desailly Deymier Deyrolle Dhomme Di Stali Downing Drouillet Duminil Engelman Faury Ferrer Flamine Gérard Ghez Gignoux Glasberg groupe 2005 groupe 2007 groupe 2010 groupe 2011 groupe 2013 groupe 2014 groupe 2015 groupe 2016 Guillemot Hughes Jaccaud Johnson Junglas Klasen Krellenstein La Vista Laemlé Laruelle Leconte Mitev Leydier Leyris Lindström Loeb Maar Martens Marx Meyer Monboisset Monnier Olsen Parcours de sculptures 2013 Parcours de sculptures 2017 Polge Pons Prassinos Prével Renard Roy Salles Schlumberger Segui Serrano Silvester Steffens Steiner Tapernoux Thierry Thomas Trace de poète 2013 Van Der Stigghel Vasarely Viard Villeglé Woodward
Jean Derval < >

Distinctions Filmographie Monographie Ménerbes 2011




Jean Derval, né le 2 mars 1925 à Châtillon-sur-Indre dans le Berry et décédé le 20 février 2010 à Vallauris, est un céramiste français.

 



Biographie :

Jean Derval reçoit d'abord une éducation artistique comme graphiste et affichiste à l'École des arts appliqués de Paris. Sa vocation pour la céramique lui vient fortuitement en créant des services en grès pour la maison d'orfèvrerie Christofle.
En 1945, lors de son passage à Saint-Amand-en-Puisaye, il apprend le métier de céramiste dans l'atelier Maubrou-Pigaglio. Dans cet atelier, auprès de Camille Gendras, tourneur chez Pigaglio, il s’initie au tournage et aux autres techniques céramiques. Il séjourne par la suite à La Borne, où il fait la connaissance de Paul Beyer.
En 1947, Jean Derval rejoint ses camarades Robert Picault et Roger Capron à Vallauris où ils ont créé un atelier de poterie l'année précédente. Le monde élégant des amateurs et des artistes se retrouve à cette époque sur la Côte d'Azur autour de Picasso. Jean Derval entre en 1949 dans le célèbre atelier Madoura, où il côtoie le maître andalou pendant deux ans.
En 1951, il fonde son propre établissement, Le Portail. Au lieu de créer une véritable manufacture, il choisit la voie difficile des « pièces uniques ».

Dans ces œuvres, l'artiste privilégie les décors figuratifs (chute d'Icare par exemple) qui ne sont pas sans lien avec l'expérience du graphiste ou son regard sur la peinture.
Très vite, Derval connaît un grand succès et, dans les années cinquante, les Américains achètent une grande partie de cette production. Dès cette période, Derval possède un sens architectural certain qui très vite le conduit à créer des pièces en trois dimensions.
Il réalise là une synthèse sculpture/peinture particulièrement intéressante qui n'est pas sans rappeler, le décor en plus, l'œuvre céramique de Paul Beyer ou, dans un registre très différent, le goût constructeur d'un Fernand Léger. Si Jean Derval a réalisé beaucoup de pièces de forme, la céramique murale convenait également à son talent de graphiste.
Parallèlement à de nombreux bas-reliefs où des formes en relief surgissent du mur, Derval va également réaliser de monumentales fontaines et sculptures.  Il participera également en 1958 avec Capron au décor de l'Hôtel Byblos de Saint-Tropez.
Derval propose un répertoire de poteries domestiques, essentiellement d'inspiration anthropomorphe et zoomorphe, réinterprétées à partir des leçons du cubisme et de l'abstraction. Sa ferveur chrétienne le conduit aussi à traiter des sujets religieux tels que des représentations de la Vierge et des saints. Enfin, ses racines méditerranéennes laissent une place importante à la mythologie de la Grèce antique.
La fin des années 1960 est marquée par une évolution du goût vers des grès aux teintes austères, aux dépens des faïences colorées affectionnées par Jean Derval. Celui-ci s'oriente alors vers une céramique architecturale avec une vision de sculpteur plus que de potier.

 

 

 

Distinctions :

1955 Grand prix de l'Académie Internationale de céramique de Cannes, France
1956
Exposition à New-York, USA
1958
Médaille d'or à l'Exposition Internationale de Bruxelles, Belgique
1960 Exposition à Chicago, USA
1963 Médaille d'or à Albissola, Italie
1984 Médaille d'or de la IXème Biennale Internationale d'Art de Vallauris, France
1986 Prix de la chambre syndicale des Céramistes à la Xème Biennale Internationale de Céramique d'Art de Vallauris, France

 

 

 

Filmographie :

Un documentaire de 26 minutes réalisé par Pierre Rémy (PMA vision) en 1998 retrace la carrière de Jean Derval

 

 

 

Le Livre :

JEAN DERVAL
Céramiste et sculpteur

Monographie Jean Derval - juin 2011

Format : 230 x 305 mm
Nombre de pages : 192
Nombre d’illustrations : environ 200
Illustrations couleur et noir & blanc
Couverture reliée sous jaquette
Prix de vente : 45 €
ISBN : 978-2-9155-4240-0

Parution : juin 2011 - NORMA Editions - Paris

Expositions :
Vallauris, juin 2011
Galerie Pascal Lainé, Ménerbes, octobre 2011

Les auteurs :

Docteur en histoire de l’art, Patrick Favardin a organisé de nombreuses expositions de céramistes dont il a publié les catalogues, notamment sur Mado Jolain, Jacques Blin, Fernand Lacaf… Il dirige la galerie d’art contemporain Favardin & de Verneuil à Paris.

Jean-Jacques Wattel
est expert en arts décoratifs du XXe siècle. Fondateur de la galerie Louvre Victoire où il présente la céramique des années 50, il organise la première exposition sur la céramique de Vallauris à Paris en 1995.

 


 

 


Galerie d'Art contemporain Pascal Lainé à Ménerbes